Canis_lupus_Ernstbrunn

Le Loup continue à conforter sa présence dans l'Ouest américain ; ce blog avait déjà parlé de la situation du grand canidé dans les Etats de Washington, du Colorado et de Californie.

Une nouvelle meute familiale composée d'un couple et de leurs deux jeunes a été détectée par des pièges photographiques en août dernier dans les Monts Cascades, en Oregon. Elle renforce la petite population présente dans le massif, qui compte désormais trois meutes.

Historiquement, le Loup a souffert d'une persécution systématique aux Etats-Unis, probablement encore plus intense qu'en Europe, puisqu'au milieu du 20ème siècle cet animal avait quasiment disparu du pays (à l'exception de l'Alaska), et ceci malgré la persistance de vastes espaces peu utilisés par les humains.

L'espèce a commencé à revenir au milieu des années 1970, à partir du vote de la loi sur les espèces menacées en 1974 (à peu près contemporaine de lois équivalentes votées en Europe, parallèle intéressant à signaler), avec une augmentation graduelle des effectifs, principalement dans la partie Ouest du pays, restée plus sauvage, ainsi que les Etats du Nord proches du Canada, où le Loup n'a jamais été menacé.

Il a été craint, sous l'administration Trump, que le retrait de la protection fédérale presque partout dans le pays porte un coup d'arrêt à l'expansion de l'espèce ; mais la protection a été restaurée début 2022 par décision de justice, mettant fin à ces inquiétudes.

Aujourd'hui, quelque 175 Loups gris répartis en plus de 35 meutes peupleraient l'Etat de l'Oregon, et 6.400 de ces animaux peupleraient au total le territoire des Etats-Unis.

Source : https://www.theguardian.com/us-news/2022/sep/16/gray-wolf-family-oregon-recovery

Illustration : Loup gris dans un parc animalier autrichien. Photo Mariofan13 / Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0.